Devis gratuit
Piqûre de pyémotes (Source : Policlinique de dermatologie et vénérologie, CHUV).

Parfois mal diagnostiquée, la présence de punaises de lit n’est pas une fatalité. Une piqure inhabituelle et direction la pharmacie. Difficiles à distinguer, les piqures de punaises de lit et de pyémotes, ces petits acariens des moissons, se ressemblent.

Les pyémotes

En effet, de nombreuses espèces d’acariens sont susceptibles de mordre. Le Pyemote ventricosus, cet « acarien de la paille » de la famille des trombiculidés comme les aoûtats, est un « hyperparasite » cosmopolite : il vit aux dépens de certaines larves d’insectes, le plus souvent d’anthrène, qui elles-mêmes parasitent divers matériaux naturels que vous pouvez retrouver à votre domicile : tapis, moquette, matelas en fibres naturelles, meubles en bois, chaises, paille, céréales etc.

Dans leur quête de nourriture, les pyémotes peuvent s’attaquer à l’homme ou à d’autres mammifères, en cas de contact direct. Dans ce cas, des piqures suivies d’éruptions cutanées surgissent et sont particulièrement urticantes.

Le bouton ressemble à d’autres piqures d’insectes et la piqûre reste souvent inaperçue car elle est indolore. Elle peut cependant vous démanger sévèrement si vous y faites une réaction allergique, au même titre qu’une piqure de punaise de lit qui peut être indolore ou vous démanger. L’acarien invisible à l’œil nu ne reste pas sur le corps. C’est pourquoi il est difficile d’établir un diagnostic fiable.

Comment s’en débarrasser ?

Les éruptions cutanées liées aux piqures de pyémotes sont bénignes et se résorbent rapidement avec des antihistaminiques et des corticoïdes topiques. Pour l’infestation, elle se résout en quelques jours après éradication du matériel en cause.

Avec une détection canine, le chien est formé à reconnaitre la présence de punaises de lit ou non : vous serez vite fixés !

Quelle différence avec des punaises de lit ?

Piqûre de punaise de lit (Source : Policlinique de dermatologie et vénérologie, CHUV).

Face à la recrudescence des punaises de lit ces 10 dernières années en Europe, de nombreux foyers se retrouvent infestés. Ces parasites de la taille d’un pépin de pomme se multiplient très rapidement. On les retrouve dans les matelas, sommiers, plinthes, cadres, livres, trous et fissures ou prises. Nuisible nocturne, la punaise de lit se nourrit de sang humain et provoque ainsi piqûres voire démangeaisons.

Contrairement aux pyémotes, ces parasites sont visibles à l’œil nu même si leur détection reste difficile (en fonction du stade d’infestation). En cas de piqûre, votre pharmacien, dermatologue ou médecin aura peut-être du mal à faire la différence avec une piqûre d’un autre insecte. Une analyse par un professionnel en matière de gestion des nuisibles ou un entomologiste est un bon moyen d’identification des piqûres.

Comment s’en débarrasser ?

La piqûre peut être soulagée par dermocorticoïdes et antihistaminiques. En cas d’infestation du domicile il ne suffit pas de traiter la literie. Plusieurs passages par des professionnels peuvent être nécessaires. Il est conseillé de laver les vêtements/sacs à 60°C ou de les mettre au congélateur à -20°C pendant 72 heures en complément d’un traitement professionnel des punaises de lit.

En conclusion

De nombreux diagnostics à la punaise de lit sont mal établis et peuvent vous induire en erreur.

Résultat, vous vous lancerez inutilement dans un traitement qui sera inefficace entrainant des répercussions psychologiques néfastes et des dépenses en pure perte. Ne vous arrêtez pas à des suspicions, faites appel à un vrai professionnel qui agira après un diagnostic précis et rigoureux. Afin de réaliser un diagnostic précis, Hygiène Biotech travaille en étroite collaboration avec plusieurs entomologistes en région PACA et notamment Jean Michel Berenger qui exerce à la faculté de médecine de la Timone à Marseille.

Voir également

Hygiène-Biotech recrute !

03 | 03 | 2021

Vous avez des valeurs éthiques ? La satisfaction du travail bien fait ? Une appétence pour les traitements bios ou écologiques ? Vous […]

Provence-Alpes-Côte-D’azur : méfiez-vous des chenilles processionnaires

02 | 03 | 2021

Nous sommes au mois de mars et pourtant il est déjà l’heure pour les chenilles processionnaires du pin d’entamer leur […]

Lutte contre les nuisibles : comment reconnaitre un professionnel sérieux ?

22 | 02 | 2021

Vous êtes malheureusement tombé nez à nez avec un visiteur indésirable ? qu’il s’agisse de punaises de lit, d’un rat dans […]