Devis gratuit

Pouvoir se débarrasser des punaises de lit est un parcours du combattant et les moindres fissures où elles vont se cacher sont à traiter sous peine de ne jamais complètement en être débarrassé.

Les draps, les sommiers, les matelas, les valises, les aspirateurs sont bien sûr à inspecter afin de repérer cette bestiole pas plus grosse qu’un pépin de pomme, mais également ses excréments qui souvent vont la trahir.

Traitement chimique par fumigation

Pour autant, certains recoins hors de portée (poutres, plafonniers, corniches, tringles à rideaux, …) peuvent être plus difficile à pulvériser et surtout n’oubliez pas que les punaises de lit peuvent se cacher partout.

Dès lors la fumigation s’avère être un bon complément et uniquement complément au traitement plus global de désinsectisation.

Un professionnel digne de ce nom ne pourra vous vendre un traitement simplement basé sur une fumigation !! Au mieux quelques insectes seront exterminés, mais ceux qui ne le seront pas vont vite fuir pour trouver une cachette et vous repartirez dans une nouvelle infestation… Ne perdez pas de vue qu’une punaise à la capacité d’aplatir son corps aussi fin qu’une feuille de papier. Dès lors elle quittera la pièce traitée ou se trouvera une cachette lui permettant de laisser passer l’effet de l’insecticide.

Résultat s’une simple fumigation : une dispersion assurée des punaises de lit dans l’ensemble de votre logement !

Nos solutions, notre approche Eco Responsable en 3 étapes :

2020 : nos réalisations & nos réussites

intervention
359%
Interventions
client satisfait
97%
De clients satisfaits
recommandation
84%
Recommandations
clients professionnels
40%
De clients professionnels
CS3D
Evaluations Google
5.0
Basé sur 41 avis

Nous contacter

Une urgence, un conseil, un devis ? Contactez-nous !

La manière d’utiliser les fumigènes par Hygiène Biotech s’inscrit dans le protocole global de son approche chimique :

  • Nébulisation ou pulvérisation des pièces à traiter d’un insecticide professionnel à base de cyperméthrine, Chlorfémapyr, pyrètre ou etofenprox en fonction de l’infestation. Ces antiparasitaires ont une double action : choc et rémanente et sont systématiquement couplés à un régulateur de croissance.
  • Traitement à la terre de diatomée en spray (insecticide naturel) dans les fissures, prises électriques, plinthes.
  • Dans l’option mixte, traitement à la chaleur vapeur
  • En complément et pour finir une fumigation qui va avoir pour effet de débusquer les dernières punaises que nous n’aurions pas exterminer en direct. Nous allons percuter 1, 2 ou 3 bombes en fonction de la surface qui vont pousser les punaises de lit (également appelées puces de lit) survivantes à quitter leur trou… et à aller sur l’insecticide biocide qui les attend au sol, sur les murs ou autour de leur cachette.
  • Aucun animal de compagnie ne doit être présent. En plus des chats et chiens d’ores et déjà éloignés, les oiseaux, poissons (aquarium) et autres espèces vivantes doivent être éloignés
  • Les aliments doivent être protégés ainsi que la

La fumigation à pour principal inconvénient d’être mal odorant. De fait, il faut impérativement respecter un délai de 4 heures à l’issue d’une fumigation pour réintégrer son logement et aérer. Nous préconisons malgré tout pour les personnes sensibles ou allergiques pouvant présenter des troubles respiratoires de ne réintroduire les lieux que le lendemain de l’intervention.